L’Association Lys Deûle Environnement


Lys Deûle Environnement (LDE), créé en 2005, est un collectif de 15 associations environnementales et cadre de vie : Association du Village (Bousbecque), Le Halot-Chêne Vert (Comines France et Quesnoy-sur-Deûle), Mieux Vivre au Blanc Four (Roncq), Verlin vers l’autre (Verlinghem), C.L.A.I.R.E. (Halluin), A.V.M.R. (Neuville en Ferrain), Cheval Chemins (Quesnoy-sur-Deûle), GON le tadorne (Comines), Défense de la qualité de vie à Wambrechies, C.A.D.R.E. de vie (Houplines), P.L.A.I.N.E. (Linselles), Eco-Vie (Comines Belgique, Mouscron), Ligue contre les violences routières (Tourcoing), Le Petit Seau Rouge (Halluin), Lompret Environnement.

LDE est membre de Nord Nature Environnement et de la Maison des Associations de Tourcoing.

 

Le projet de Lys Deûle Environnement :

Projet espace naturel versant nord


Qui n’a pas vu disparaître un alignement d’arbres, qui une mare bordée de saules, qui un chemin rural et que ne dirait on pas sur les haies qui ont quasiment disparu de notre campagne !…

Notre attention a déjà ainsi été attirée sur les richesses naturelles qui existent, mais pour combien de temps encore, le long de la Lys et plus généralement dans notre campagne.

Des zones humides sont menacées par des projets d’infrastructures, comme les Bas Prés de Comines, réserve de biodiversité menacée par des aménagements du cours de la Lys ou par des privés, comme le remblai du Badou, décharge sauvage sous couvert de remblai d’une prairie humide. Heureusement, ce dernier projet a pu être bloqué grâce à des interventions de différentes associations membres du collectif.

Il s’impose à nous que la sauvegarde des derniers milieux naturels ne peut se concevoir que par une action concertée menée au niveau d’un territoire. Les actions locales, à l’échelon communal, doivent, pour plus d’efficacité, s’inscrire dans un schéma global.

Notre volonté serait donc de voir naître, sur le versant Nord de la Métropole, un espace naturel que l’on peut qualifier de différentes manières : espace naturel, parc dans le même esprit que le parc de la Deûle, espace de restauration des corridors biologiques dans la ligne de la trame verte/trame bleue préconisée par le Grenelle de l’Environnement.

Prenant compte des contraintes liées à un secteur densément peuplé, et intégrant ces contraintes dans notre projet, nous œuvrerons pour le maintien d’une certaine qualité du cadre de vie, nous préserverons, voire nous reconstituerons une biodiversité fragilisée.

Les membres actifs des associations qui composent le collectif Lys Deûle Environnement constituent un capital humain capable d’enrichir notre projet de création d’un espace naturel sur le versant nord de la métropole.

 Il existe actuellement deux projets plus ou moins avancés et portés par l’Espace Naturel Lille Métropole : le parc transfrontalier du Ferrain qui concerne Tourcoing, Halluin et Neuville et le parc de la Lys. Ces projets sont d’un grand intérêt mais se limitent aux communes précitées pour l’un et aux bords de Lys pour l’autre. Le projet collectif de Lys Deûle Environnement doit être intégré dans ceux-ci car il est complémentaire.

Il ne s’agit pas de créer une « réserve » et nous ne mésestimons pas les problèmes liés au logement et à l’activité économique. Mais, si l’on veut garder un environnement agréable, une agriculture de proximité, un maintien de la biodiversité, il est indispensable de se mobiliser et de lutter contre le grignotage des terres agricoles, contre la disparition des éléments naturels tels que les haies bocagères, les chemins, les mares, etc. avant que tout cela ne disparaisse.

Le collectif Lys Deûle Environnement agit dans ce sens, en recensant les chemins ruraux, importants pour le tourisme de proximité et la biodiversité quand ils sont bordés de haies.

Quelques associations membres du collectif lancent successivement des programmes de replantation sur des terrains privés en zone agricole. Des plantations ont été faites à Comines, Quesnoy sur Deûle, Frelinghien et Linselles. Des agriculteurs s’associent à ce projet. Ces projets de plantations sont possibles grâce aux compétences et au soutien de l’association Pocheco Canopée Reforestation. Si la population se mobilise, ces opérations pourront se multiplier sur tout le territoire du collectif.

Enfin, dans ce projet global, nous pourrions associer les historiens locaux pour ne pas se limiter au patrimoine naturel mais y intégrer le patrimoine culturel. Cela pourrait prévenir les démolitions sauvages telles que celles que nous avons vécues avec la ferme Ghestem à Bousbecque.

En résumé, nous voulons transmettre aux générations futures un patrimoine naturel et culturel qui risque de disparaître dans une urbanisation débridée.

Nous souhaitons un développement harmonieux de notre territoire et voulons que les citoyens puissent en être acteurs. Notre projet a pour but :

  • de préserver la biodiversité,
  • de mettre en valeur la campagne et de promouvoir une agriculture de proximité s’inscrivant dans un développement durable,
  • de développer le tourisme de proximité par la protection, la restauration et la mise en valeur de notre patrimoine naturel et culturel.

Nos atouts sont que, agissants dans des associations locales depuis de nombreuses années, nous avons une bonne connaissance du terrain et des problèmes environnementaux, et que regroupés en collectif transfrontalier portant ce projet, nous pouvons désormais agir au niveau d’un territoire.

Notre projet s’inscrit dans une volonté de développement local, en mobilisant une démarche participative et pédagogique.

Lien : lysdeuleenvironnement.org